Signification du salut motard et autres gestuelles casquées

Signification du salut motard et autres gestuelles casquées

23 février 2015 0 Par pierre

Bonjour!

Je suis un motard ! Et je m’attaque, dans ce premier post après les présentations, à la gestuelle que les motards (et autres cyclomotoristes) utilisent entre eux mais aussi envers les autres usagers de la route.

En effet, il est arrivé à plusieurs reprises que des proches me demandent des choses comme « Pourquoi vous tendez la jambe quand vous dépassez une voiture ? » ou encore « Pourquoi vous faites le signe quand vous vous croisez entre motards ? ».

Et même si la réponse parait simple pour un connaisseur, il apparait que la signification du signe peut être un peu plus complexe ou surprenante que de prime abord.

Ce « code » motard est universel et non pas limité aux frontières françaises même si certaines régions du monde resteront peut être hermétiques à vos gestes désespérés.

1 – Pourquoi avoir une gestuelle spécifique ?

Il faut savoir qu’avec un deux-roues, la liberté de communication avec les autres usagers de la route est plus grande que celle des gens enfermés dans leur BAR*. En effet, ceux-ci peuvent :

  • Klaxonner
  • Faire des appels de phares
  • Faire certains gestes de la main impliquant un majeur dressé de manière bien visible à travers le pare-brise
  • Mettre leurs warning ou leurs clignotants

Il est communément admis en France que 3 de ces options sont au pire injurieuses et au mieux ont une connotation négative. Donc à part pour s’invectiver, les usagers en BAR ne communiquent généralement pas entre eux.

Ces soucis de communication n’existent pas pour les usagers en deux-roues car effectivement, la plupart de nos membres sont à l’air libre et donc peuvent facilement être vu par d’autres usagers.
Outre les mêmes options que pour les usagers en BAR, les motocyclistes ont donc une large panoplie de gestes à leur disposition pour communiquer et la plupart de ces gestes marquent la politesse!

Alors pour commencer, les deux signes, les plus couramment utilisés:

salut_motard

2 – Le salut motard ✌

On commence donc par le salut motard.
C’est simple, il s’exécute généralement de la main gauche avec son index et son majeur levés et le reste des doigts repliés. Pouquoi la main gauche ? Pour la simple et bonne raison que c’est la seule main qui est « libre », la main droite devant gérer la poignée d’accélérateur et le levier de frein avant. De plus comme il s’exécute en général entre motards qui se croisent, et que sur la plupart des routes dans le monde on roule à droite, la main gauche est toute désignée car plus visible de l’autre motard.

signe1

Ce signe signifie tout d’abord un simple « bonjour » amical et respectueux car on partage une passion commune, des risques identiques et une vision unique de la route. Il peut également signifier dans le même temps un « merci » dans le cas où l’on dépasse un autre deux-roues par la droite.

Le pilote de course Barry Sheene est à l’origine de ce signe. Dans les années 70, il avait pris pour habitude de saluer son public en faisant un signe de V à chacune de ses victoires. Le geste est rentré à la postérité pour les motards.

barry_sheene

 3 – Le remerciement/salut motard de la jambe

signe2

Lorsque que l’on dépasse un autre motard par la gauche, ou qu’une BAR se décale gentiment pour nous laisser plus facilement passer, un geste du pied, jambe tendue à mi hauteur remplace le salut motard. En effet, lors qu’une phase de dépassement ou  d’accélération, il peut être dangereux de lâcher le guidon d’une main.

Ce signe signifie donc à la fois le « bonjour et merci » envers un autre motard et le « merci » envers tous autres les usagers de la route.

Attention à faire ce geste manière à ne pas faire croire aux autres que vous tentez de donner un coup de pied!

4 – Le hochement de tête

signe3

Un hochement de tête de haut en bas assez marqué sert aussi à dire « bonjour » et/ou « merci« , il est particulièrement utile en agglomération où la circulation est dense et donc où il est difficile de sortir la main ou le pied systématiquement pour saluer/remercier. C’est le geste le plus simple et le plus sécurisant pour le motard.

Il est également utilisé pour se saluer à un feu entre motard, et c’est encore mieux accompagné d’un sourire (même sous le casque)!

 5 – L’appel de phare ou le klaxon

signe4

Comme en BAR, l’appel de phare est utilisé en général pour signaler un danger (accident, débris sur la voie, forces de l’ordre, etc…). Utilisé avec un geste de la main à plat, paume tournée vers le sol, de haut en bas, ce signal indique de ralentir aux usagers de la route venant d’en face.

Le klaxon doit être utilisé uniquement pour signaler un danger imminent nous concernant: un refus de priorité, un véhicule qui se rabat sur nous et qui semble ne pas nous avoir vu etc…

6 – Les signes indicateurs

Il existe une pléthore d’autres signes moins connus mais qui permettent une communication de moto à moto, car crier sous son casque, même à l’arrêt reste difficilement compréhensible par l’autre motard casqué lui aussi.

signe5

Le pouce vers le bas qui s’agite de haut en bas, au dessus de son réservoir, signifie que l’on a besoin de refaire un plein d’essence, le mieux étant alors de s’arrêter à la première station croisée.

 

signe8

Le fait de pointer du doigt un panneau tout en enclenchant son clignotant permet d’indiquer la prochaine direction à prendre ou le prochain arrêt. Plus vous prévenez le groupe à l’avance mieux c’est!

 

signe10

Le fait de pointer son doigt en l’air en lui faisant décrire de petits cercles indique le besoin de faire demi-tour (utile si vous avez loupé la bonne sortie!). Le demi tour devra se faire dans de bonnes conditions de sécurité surtout si le groupe est nombreux!

 

signe6

signe7

On utilise en général son pied droit ou sa main gauche pour signaler aux motards qui nous suivent un danger potentiel sur la route (trou, plaque d’égout, gravillons, plaque d’huile ou d’essence etc…).

 

signe9

La main gauche bien levée, les doigts s’ouvrent et se ferment sur le pouce. Cela signifie à un autre motard qu’il faut qu’il allume ses feux (et non pas qu’il se taise !).

7 – Les autres signes

signe12

La main appuyée contre le casque, la tête légèrement inclinée, est un geste universel qui signifie le sommeil. Un arrêt rapide est alors indispensable pour faire une bonne pause, voir un petit somme pour repartir en toute sécurité.

 

signe11

Signes également universels: la main mimant l’action de boire ou de manger sera immédiatement comprise de tous. Une pause snacking est à prévoir !

 

8 – Pour finir

Même si il existe aujourd’hui des systèmes audio d’interconnexion sans fil de motards à motards (intercoms Cardo, Senna, etc…), ceux ci restent limités ou principalement réservés du pilote à son passager. La gestuelle entre motards reste donc importante à connaitre pour limiter les risques et conduire en sécurité que cela soit avec les autres usagers de la route ou un groupe de potes en moto.

 

De plus je déconseille formellement aux usagers en BAR de tenter de communiquer avec un motard avec cette gestuelle, il y en a qui ont essayé…

 

le_merci_motard37a

 

Un grand V à vous.

Pierre

 

 

*BAR signifie « Boîte à roulettes », c’est un terme moqueur et légèrement péjoratif pour désigner tout les véhicules roulant avec une cabine: voitures, camions etc…

**Précisions quand aux images: je ne suis (malheureusement) pas l’auteur des illustrations ou photographies de cet article. Je les ai trouvées sur Internet, je remercie par avance leur(s) auteur(s).